L'association

Qui sommes-nous ?

Notre histoire

Une Association pour les enfants, inscrite dans l’ADN de la Douane.

L’Œuvre des Orphelins des Douanes a été créée à l’issue de la 1ère Guerre mondiale.

Objectif premier, secourir les orphelins et veuves de douaniers à l’issue de ce conflit terriblement meurtrier.

Les douaniers ne voulaient pas se résigner à laisser tant de veuves et orphelins sans ressources. Solidaires, ils sont alors intervenus, de façon massive et unique dans l’histoire, pour aider financièrement les membres de leur corporation. Depuis, à l’instar des milliers d’enfants et de familles qu’elle a aidés, la petite Association douanière a grandi et évolué.

Et pour celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire de la douane, retrouvez ici le lien pour consulter notre rubrique « Histoire et culture douanières ».

Léon Durand

1918 : création de l'Oeuvre des Orphelins des Douanes. Léon Durand, premier Président de l'ODOD de 1918 à 1942.

L'appel aux camarades

Mai 1918: appel à une adhésion unanime de tous les agents des Douanes.

Utilité publique

Dès 1922 l'ODOD est reconnue comme établissement d'utilité publique.

Le conseil d'administration

Le conseil d'aministration en 1939.

Achat de Chalès

1948 : inauguration du Domaine.

Première colonie à Chalès !

Les enfants découvrent les joies des colonies de plein air.

Création de la CNH

1986 : extrait de procès verbal de l'assemblée générale pour la création de la Commission Nationale du Handicap.

Achat de Bilhervé

1986 : L'ODOD fait l'acquisition d'un domaine pour y organiser des vacances ados dans le Golfe du Morbihan.

Décret du 21 novembre 2007

La gestion de prestations sociales en faveur des enfants des agents des douanes est confiée à titre exclusif à l'ODOD.

Pour aller plus loin et découvir toute l'histoire de l'Association vous pouvez consulter ici le numéro exceptionnel du "Pupille" édité à l'occasion du centenaire de l'ODOD.

Nos chiffres-clés



Entre le 1er janvier et le 30 juin 2021, l’ODOD a enregistré 19 nouveaux dossiers d’enfants de douaniers qui ont perdu un parent. Potentiellement, l'ODOD accompagnera ces pupilles en leur versant un secours trimestriel jusqu'à l'âge de 25 ans .


Entre le 1er janvier et le 30 juin 2021, l'ODOD apporte désormais son soutien à 13 enfants supplémentaires, porteurs d’un handicap ou d’une maladie invalidante. Ils bénéficient désormais du soutien de la CNH, soutien financier qu'ils percevront à vie si leur pathologie les empêchait de subvenir à leur propres moyens.